VIDANGE ET REMISE EN ETAT : BOITE AUTO DC5 (Rexton, Rodius et Kyron uniquement 2.7xdi)

 

Vidangez votre boite de vitesse à l’aide de la vis de vidange située sous le carter d’huile, puis déclipser le câble électrique du connecteur en tournant la virole jaune. Une fois le câble déconnecté, au centre de la prise (figure A) vous trouverez une vis hexagonale à dévisser, puis tirer sur la prise pour l’extraire. Cette opération terminée, retirez les vis de maintien du bac d’huile. Veillez à le nettoyer soigneusement et éliminez tous les dépôts fixés sur l’aimant. Dévisser les vis de fixation du bloc de surpresseur et circuit (figure B). Déposez les caches oranges, puis dévissez les vis de brides des électrovannes (figure D). Attention, respectez l’ordre des électrovannes, et ne pas perdre les micro-filtres placés sous certaines électrovannes ! Cette opération terminée, déclipser la platine noire (figure F). Maintenant, déposez le surpresseur hydraulique (figure E) dans un bac plastique suffisamment grand pour le tenir à plat. Couvrir le surpresseur hydraulique avec du White-Spirit non désaromatisé. Laissez agir une nuit complète. Le lendemain matin, brassez le suppresseur en mouvements latéraux dans le White, puis remplacez le White saturé en huile par du nouveau et recommencez l’opération de brassage. Laissez égoutter le suppresseur sur des absorbeurs non pelucheux et couvrir pour éviter toute pollution par poussière ou autre. Surtout ne pas souffler avec soufflette de compresseur d’air. Une fois toutes ces opérations terminées, clipsez votre nouvelle platine électrique, replacez les micro-filtres et fixez les électrovannes. Remontez l’ensemble sur votre boite de vitesse, installez la nouvelle crépine, posez le nouveau joint de carter d’huile  (figure C) et revissez fermement. Puis montez la nouvelle prise avec ses joints toriques, vissez-la fermement. Remplacez si nécessaire la vis de vidange. Mettez 5 litres d’huile dans votre boite (doucement par le puits de jauge), puis faites tourner votre véhicule au ralenti sur la position « P » (parking), pendant une dizaine de minutes. Arrêtez le moteur. A l’aide de votre jauge contrôlez le niveau à chaud, complétez entre 2 litres et 2.5 litres. Redémarrez le moteur, toujours en position « P » pendant 10 minutes de nouveau, et vérifiez le niveau (moteur arrêté). Si vous n‘avez pas de jauge flexible, rapportez-vous à la fiche technique  « Contrôler son niveau d’huile et réaliser une jauge ».

Prise étanche extérieure au carter d’huile DC5, avec virole de déverrouillage du faisceau. Elle est équipée d’une vis centrale, type hexagonale, et de deux joints d’étanchéité. A remplacer à chaque opération de remplacement de la crépine. Souvent quand celle-ci n’a pas été remplacée, de l’huile remonte dans le faisceau et provoque des anomalies d’utilisation.

Bloc surpresseur hydraulique avec son circuit électrique et ses électrovannes, vu de dessus. Les électrovannes sont dissimulées sous les caches orange, à retirer avant d’extraire la platine et les électrovannes.

Crépine (filtre) vue recto-verso et joint du carter d’huile. A remplacer tous les deux ans.

Une des électrovannes qui composent la platine de surpresseur. Celles-ci sont tenues par une vis centrale qui vient appuyer sur une platine métallique qui maintient deux électrovannes en contact. Toutes les électrovannes ne sont pas identiques, le remplacement d’une électrovanne doit obligatoirement être par le même modèle.

Surpresseur hydraulique permettant le passage des vitesses en fournissant une pression hydraulique de 8 bar à votre boite de vitesse. Celle-ci est composée de deux parties aluminium distinctes, une feuille de joint, de nombreux petits pistons, ressorts, billes, cylindres et clapets. Evitez de démonter vous-même ce bloc sous peine de le mettre définitivement hors service. Il suffit simplement de le nettoyer dans un bain de White Spirit afin de retirer tous les vieux dépôts d’huile pouvant bloquer billes et ressorts. Une fois le nettoyage effectué, vous entendrez les éléments circuler facilement dans le surpresseur. Dans le cas où après le remontage ça ne fonctionnerait toujours pas, adressez la pièce à un atelier spécialisé.

Circuit électrique (aussi appelé platine électrique), servant à alimenter les électrovannes de votre surpresseur hydraulique. Il arrive fréquemment que le contact devienne défaillant entre la platine et les électrovannes (usure des contacts), ou que simplement la résistance interne grille. Il est donc préférable de la remplacer en même temps que la crépine et le joint pour éviter une nouvelle dépose quelques semaines ou mois après.

Octogone: A
Octogone: B
Octogone: C
Octogone: D
Octogone: E
Octogone: F
Zone de Texte: 03 73 92 00 10 
de 9h00 a 18h00
Zone de Texte: commercial@pab-discount.fr
Zone de Texte: Pièces  Automobiles  Bateaux
Zone de Texte: Catalogue en Ligne:   j’y vais